Yodelice : Fade Away

Ahlala… Parfois, il m’arrive de faire des bourdes. C’est ainsi que depuis juin, je ne vous ai toujours pas parlé du tout dernier single de Yodelice : Fade Away. C’est donc avec un petit peu de retard que je viens refaire la lumière sur celui qui a gagné la Victoire de la Musique 2010 dans la catégorie « album révélation de l’année » (oui, il y a une faute de syntaxe dans le nom de cette catégorie, ne me demandez pas pourquoi).

Yodelice Fade Away

Bref, Yodelice, c’est tout d’abord un musicien extrêmement talentueux. Il se fait en premier lieu connaitre en étant le réalisateur technique de l’émission Popstar. Concrètement, son travail consistait à faire de jolis arrangements pour des lives regardés par des millions de gens toutes les semaines ce qui n’est quand même pas super facile. Ensuite, il s’occupe des arrangements sur l’album des gagnantes : les L5. Oui, dit comme ça, ça ne paraît pas très glorieux. Il continue son ascension en signant des chansons sur deux albums d’une autre gagnante de télé-crochet, son ex-compagne : Jenifer.

Puis, Yodelice a changé de registre et s’est mis à chanter ça :

Après avoir sorti un album solo sous son vrai nom : Maxim Nucci (et en français, s’il vous plait. M’enfin, il ne proposait vraiment pas le même type de musique à l’époque et je ne trouve pas trop d’intérêt à en parler ici), Yodelice sort Tree of Life en 2009 puis Cardioid l’année suivante (dont la chanson ci-dessus est extraite). En parallèle de ses albums, il multiplie les collaborations artistiques, tournant notamment dans deux films de Guillaume Canet et invitant Marion Cotillard à le suivre sur scène le temps d’une tournée sous le nom Simone.

Puis, vient la déchéance car, en 2012, Yodelice s’allie avec ARTE pour commettre (et le mot est faible) cette reprise totalement clichée des Doors :

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, Yodelice prépare son nouvel album et que, selon ses dires, il s’est beaucoup inspiré des Moustaches Brothers, un groupe birman qui allie pop, folk et clavier. Le nouveau Yodelice s’ancrera donc dans le même univers musical que précédemment mais avec probablement un peu plus de rock, comme peut en témoigner son dernier single : Fade Away.

Léo de Villevocance

Laisser un commentaire

Léo & Maltion