Santé : je me suis nourri exclusivement de noodles pendant une semaine

Parfois, en suivant ses actualités Facebook, on tombe sur des articles pseudo-sanitaires comme Nouilles instantanées : quels risques pour la santé ? et l’on se prend à parcourir l’article entier sans vraiment savoir pourquoi. On ne regarde pas le nom du site « d’information » en question, on ne fait pas gaffe à la disposition des publicités. Quid du rédacteur ? peut importe.

Non, vraiment, on en tire ce que l’on veut et, ici, en l’occurrence, on regarde juste le bol de nouilles qui refroidissent à coté de nous avec un certain dégoût…

Ces articles traitent-ils vraiment de santé ?

En cherchant un petit peu une section qui sommes nous sur le site, on tombe sur Avis de désengagement de responsabilité, un pavé un peu planqué expliquant formellement que « L’information médicale/santé ou les conseils sont donnés sur RegimesMaigrir.com par des personnes ou des organismes qui ne sont pas des professionnels médicaux et/ou de santéIls ne doivent surtout pas être substitués à un avis d’un professionnel de la santé qualifié à analyser votre état de santé. ». *On comprend donc que l’article, présenté comme une vérité sanitaire absolue n’est qu’un avis chroniqué, un peu comme le mien, céans. ce qui m’emmène à me poser une question :

Ne me jugez pas, chers amis de regimesmaigrir.com, regardez, je suis tout mignon, pas méchant !

 

Pourquoi partage-t’on de la désinformation relative à la santé ?

Le partage sur Facebook est généralement utilisé pour interagir avec ses amis ou les informer. Avec un sujet comme les noodles qui touche nos habitudes de consommation (mais cela marche très bien aussi lorsque l’on parle de politique et d’alcool), tout le monde est concerné ! Quelque part, on sait que cet article ne présente pas de vérité générale. pourtant on le partage et c’est ça qui est intéressant. On connait tous quelqu’un avec ces habitudes de consommation là et quelque part, quelle importance que le sujet soit bien traité du moment qu’il nous fait réagir ?

Léo de Villevocance

PS : cet article est un essai sur nos habitudes numériques. Le sujet était ici effleuré en surface mais mérite qu’on s’y intéresse réellement. Aussi, LeWebJournal se dépoussière pour vous proposer toujours de contenu pour  « S’occuper, s’amuser. Découvrir, réfléchir. Vivre. », comme on le disait il y a bien longtemps ?

Laisser un commentaire

Léo & Maltion