Fusillade à Moscou : 40 morts et 100 blessés, attaque terroriste au Crocus City Hall

WebJournal
Russie Attentat 40 Morts Fusillade à Moscou Crocus City Hall
  • Fusillade à Moscou au moins 40 morts et plus de 100 blessés lors d’une fusillade dans une salle de concert à Moscou.
  • Le toit du bâtiment s’est effondré et un incendie s’est déclaré.
  • Les enquêteurs russes ont ouvert une enquête pour « acte terroriste ».
  • Le groupe terroriste État islamique (EI) revendique l’attaque.

Dans la soirée du vendredi 22 mars, la capitale russe a été le théâtre d’une fusillade meurtrière dans la salle de concert Crocus City Hall, située à Krasnogorsk, en banlieue de Moscou. Cette attaque, qui a fait au moins 40 morts et plus de 100 blessés, a été perpétrée par un groupe d’individus armés portant des uniformes tactiques. Le bâtiment a pris feu et le toit s’est effondré, ajoutant à l’horreur de la situation. Les autorités russes ont ouvert une enquête pour « acte terroriste ». Voici un compte rendu détaillé de cette tragédie.

Déroulement de la Fusillade à Moscou

La fusillade a éclaté lors d’un concert du groupe de rock russe Piknik. Les assaillants ont d’abord ouvert le feu sur les agents de sécurité à l’entrée de la salle de concert avant de tirer sur le public. Le bilan provisoire fait état d’au moins 40 morts et plus de 100 blessés. Les forces de l’ordre sont toujours à la recherche des assaillants.

salle de concert Crocus City Hall

Incendie et effondrement du toit

L’attaque a été suivie d’un incendie qui a ravagé environ un tiers du bâtiment. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent le toit du bâtiment en feu et de larges volutes de fumée noire s’échappant vers le ciel. Le toit s’est finalement effondré, compliquant les opérations de secours.

Réactions et annulations d’événements

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a annoncé l’annulation de tous les événements publics à la suite de cette tragédie. Le président russe Vladimir Poutine est tenu informé de la situation en temps réel. La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a dénoncé un « attentat terroriste sanglant » et un « crime monstrueux ».

Dénégations ukrainiennes et russes

La légion Liberté de la Russie, un groupe de combattants russes anti-Kremlin basé en Ukraine, a nié toute implication dans l’attaque. De même, Kiev a affirmé n’avoir « absolument rien à voir » avec la fusillade. Un porte-parole de la Maison Blanche a également précisé que les États-Unis n’ont « pas d’indication à ce stade que l’Ukraine ou des Ukrainiens soient impliqués ».

Conclusion de l’enquête et conséquences

L’enquête pour « acte terroriste » est toujours en cours. Les autorités russes sont déterminées à trouver les responsables de cette attaque et à les traduire en justice. Cette tragédie a choqué la Russie et le monde entier, et ses conséquences se feront sentir pendant longtemps.

Top 10 des faits à retenir :

  1. Au moins 40 morts et plus de 100 blessés dans une fusillade à Moscou.
  2. L’attaque a eu lieu dans la salle de concert Crocus City Hall.
  3. Le toit du bâtiment s’est effondré et un incendie s’est déclaré.
  4. Les enquêteurs russes ont ouvert une enquête pour « acte terroriste ».
  5. Le maire de Moscou a annulé tous les événements publics.
  6. Le président Poutine est tenu informé de la situation en temps réel.
  7. La légion Liberté de la Russie et Kiev ont nié toute implication.
  8. Les États-Unis n’ont aucune indication d’une implication ukrainienne.
  9. Les forces de l’ordre sont toujours à la recherche des assaillants.
  10. La Russie et le monde entier sont sous le choc de cette tragédie.

Conclusion

La fusillade meurtrière dans la salle de concert Crocus City Hall à Moscou a choqué le monde entier. Avec au moins 40 morts et plus de 100 blessés, cette attaque est un rappel brutal de la violence aveugle qui peut frapper n’importe où et n’importe quand. Alors que les enquêteurs russes poursuivent leur enquête pour « acte terroriste », il est important de se souvenir des victimes et de rester unis dans la lutte contre la violence et le terrorisme.

Moscou ce soir attentat Crocus City Hall 40 morts

Mise à jour 22/03/2024 – 22h15

Les premières photos présumées des suspects, sont actuellement en circulation sur certains réseaux Telegram en Fédération de Russie. Il s’agirait de cinq individus, tous natifs d’Ingouchie. Cette dernière est une république de taille modeste, située dans la région du Caucase, et se trouve géographiquement entourée par la Tchétchénie et la Russie.

Mise à jour 22/03/2024 – 23h06

Le groupe terroriste État islamique (EI) revendique l’attaque et vient en effet via l’un de ses comptes Telegram, affirmer être responsable de l’attaque récente. Selon leur déclaration : des combattants de l’EI « ont attaqué un grand rassemblement (…) dans les environs de la capitale russe Moscou ». Cette affirmation souligne l’implication présumée du groupe dans ces actes violents visant à semer la peur.

FAQ :

Quand et où a eu lieu la fusillade ?

La fusillade a eu lieu dans la soirée du vendredi 22 mars dans la salle de concert Crocus City Hall à Krasnogorsk, en banlieue de Moscou.

Combien de personnes ont été tuées et blessées ?

Au moins 40 personnes ont été tuées et plus de 100 blessées dans l’attaque.

Qui sont les assaillants ?

Les assaillants sont toujours recherchés par les forces de l’ordre. Ils étaient vêtus d’uniformes tactiques et armés d’armes automatiques.

Quelles sont les réactions des autorités russes ?

Les autorités russes ont ouvert une enquête pour « acte terroriste ». Le maire de Moscou a annulé tous les événements publics et le président Poutine est tenu informé de la situation en temps réel.

Y a-t-il des suspects ou des revendications ?

Pour le moment, aucun suspect n’a été identifié et aucune revendication n’a été faite.

Quel est le rôle de l’Ukraine dans cette attaque ?

L’Ukraine a nié toute implication dans l’attaque. Les États-Unis n’ont aucune indication d’une implication ukrainienne.

Quelles sont les conséquences de cette attaque ?

Les conséquences de cette attaque sont encore inconnues, mais elle a choqué la Russie et le monde entier.

Partager cet article
Laisser un commentaire